Les règles du jeu du baby-foot

  1. Accueil
  2. Babyfoot
  3. Les règles du jeu du babyfoot

Le babyfoot est un loisir mais il est aussi reconnu comme une activité sportive à part entière. C’est pourquoi la Fédération Française de Football de Table a mis en place des règles de jeu individuel et par équipe.

L'objectif est de marquer 7 buts pour gagner une partie. La FFFT a instauré 9 articles représentant les règles du baby-foot et des interdictions. Les voici :

Article 1 : L’engagement

Pour décider quelle équipe va engager la partie, les deux équipes tirent au sort. Après tirage au sort, l’engagement se fait aux demis, balle arrêtée.

Article 2 : La remise en jeu

Lorsqu’une balle sort de la table, elle doit être remise en jeu à l’arrière du camp d’où elle est sortie, peu importe dans quelle direction.

Une balle immobilisée entre deux barres est remise en jeu à l’arrière du camp où elle se trouve.

Lorsqu’une balle est immobilisée entre les deux barres des demis, c’est le camp qui n’a pas eu l’engagement qui la remet en jeu aux demis.

Article 3 : Le « prêt »

Le joueur qui engage ou remet une balle en jeu doit systématiquement demander « prêt ? » à son adversaire et attendre qui lui réponde « prêt ! » avant de commencer.

Article 4 : Les pissettes

Les pissettes consistent à marquer avec l’attaquant droit quand les défenseurs et le gardien adverses sont décalés du même côté. Les tirs alliés avant pissette sont autorisés des deux côtés.

Article 5 : Les reprises

Les reprises sont autorisées en double et en simple. Lors d’une partie en individuel, un contre un, lorsqu’une balle est engagée aux demis et contrôlée par les joueurs avant, elle peut être tirée directement.

Article 6 : Les roulettes

Les roulettes sont autorisées sur l’ensemble du terrain de jeu, hormis depuis la barre des demis. Cependant, il est interdit de faire plus d’un tour et demi de barre, auquel cas, un but marqué sera nul et la balle est remises aux arrières adverses. Avant le déclenchement de la roulette, la balle doit être bloquée ou contrôlée.

Article 7 : La gamelle

Il y a « gamelle » lorsqu’une balle est entrée dans les buts, a tapé le fond et est ressortie. La gamelle a la même valeur qu’un but normal : 1 point et le réengagement se fait de la manière classique : aux demis.

Article 8 : Le changement de position

Lors de parties deux contre deux, les joueurs peuvent, s’ils le souhaitent changer de position avant les engagements ou pendant un temps mort.

Article 9 : Les demis

Un but marqué des demis est valable et compte un point. Lorsque les joueurs arrière d’une équipe dégagent une balle, le camp adverse à le droit de bouger ses demis, tout comme les autres joueurs. Les techniques de jeu comme les « râteaux », « sacs » ou « brailles » n’existent plus et ne constituent donc pas de fautes.

Si la balle est arrêtée au moment de déclencher le tir ou s’il y a roulette des demis, les buts ne comptent pas.

Les interdictions au table soccer

La FFFT a mis en place des interdictions pour « cadrer » les parties de compétitions :

  • L’utilisation d’accessoires non conformes aux règles,
  • Introduire ses mains dans le terrain de jeu lorsqu’une balle est en jeu,
  • Déplacer (volontairement ou non), la table de jeu,
  • Tordre les barres,
  • Toute sorte de gêne ou de distraction (cris, chocs violents, vibrations du babyfoot…),
  • Remise en jeu « fantaisiste »,
  • Faire preuve d’une attitude agressive à l’égard du camp adverse.

Vous savez désormais tout ce qu’il faut faire, et ne surtout pas faire, si vous souhaitez gagner loyalement une partie de football de table. À vous d’en faire bon usage et d’en informer vos concurrents pour que vos parties se déroulent dans les meilleures conditions possibles.